25 Sep, 2017

Les paysages (suite)

DÉSIGNATION DE PAYSAGE CULTUREL PATRIMONIAL DU SECTEUR DES POINTES AUX IROQUOIS ET AUX ORIGNAUX À RIVIÈRE-OUELLE

Pointe-aux-orignaux Rivière OuellePersonnes-ressources : Monsieur Louis-Georges Simard, maire de Rivière-Ouelle et Madame Dominique Lalande, directrice générale de Ruralys

Le projet de désignation des paysages culturels patrimoniaux des pointes aux Orignaux et aux Iroquois constitue une démarche alliant la connaissance et la concertation vers une prise en charge du milieu pour le développement, la conservation et la mise en valeur des paysages culturels patrimoniaux de ce territoire du Kamouraska. Témoignages et expériences d’un projet réussi vous sont présentés.

Document de présensation (PDF)

 

GÉORALLYE – VIEUX RIVIÈRE-DU-LOUP CIRCUIT AVEC GPS

georallyPersonne-ressource : Madame Julie Martin, gestionnaire aux programmes culturels et patrimoniaux à la Ville de Rivière-du-Loup

Conçu pour les clientèles scolaires, le géorallye avec GPS du Vieux Rivière-du-Loup propose un défi d’observation aux jeunes dans le but de leur faire découvrir le patrimoine local. Une version pour tablettes et téléphones intelligents sera offerte gratuitement à la clientèle touristique en collaboration avec Tourisme Rivière-du-Loup.

Document de présensation (PDF)

 

LE PARC CÔTIER KISKOTUK

Personne-ressource : Monsieur Robert Gagnon, directeur générale de la Corporation PARC Bas St-Laurent

Le parc côtier KiskotuK, c’est une dynamique pour la mise en valeur et la conservation du corridor côtier Cacouna – L’Isle-Verte. Territoire menacé par le développement tout azimut, une concertation des communautés s’est maintenant installée afin d’y préserver la géodiversité des paysages naturels et humanisés et la biodiversité des habitats.

 

LA ROUTE DES COULEURS

Personne-ressource : Monsieur Giovanny Lebel, agent de développement agricole à la MRC Les Basques

L’agriculture constitue une activité économique importante dans la MRC des Basques. Toutefois, ce secteur fait face à plusieurs défis. L’augmentation des terres en friche occasionne une dégradation des paysages et une fermeture sur ceux-ci. La Route des couleurs est une des solutions que les acteurs locaux ont trouvées pour redynamiser le secteur, préserver leur patrimoine agricole et restaurer les paysages.

Document de présensation (PDF)

 

LA CHARTE DES PAYSAGES DU BAS ST-LAURENT

Personne-ressource : Madame Amélie Brière, agente de développement culturel à la MRC Les Basques, membre cooptée du CA du Conseil de la culture du Bas-Saint-Laurent et membre active du comité paysage du Bas-Saint-Laurent

Le Bas-Saint-Laurent se caractérise par la beauté et la diversité de ses paysages qui constituent l’une de ses principales signatures touristiques. En novembre 2014, le comité paysage du Bas-Saint-Laurent, représenté par les huit MRC, les deux Associations touristiques régionales, le Conseil de la Culture, le ministère de la Culture et des Communications et la Conférence régionale des éluEs, proposait la Charte des paysages du Bas-Saint-Laurent. Nous verrons comment elle s’inscrit concrètement dans le développement de la région.

  Document de présensation (PDF)   www.crcbsl.org

 





Contactez-nous

Coordination
Édition du contenu web
edimestre@artetpatrimoine.org

ou encore par la poste à l'adresse suivante :

Fondation VVAP
294, rue St-Jacques Nord
Coaticook (QC) J1A 2R3

Abonnez-vous à notre infolettre

captcha

Scroll to Top